L'histoire...

Hello Dolly !

Comédie musicale en 2 actes, musique et lyrics de Jerry Herman, livret de Michaël Stewart, d’après La Marieuse de Thorton Wilder. Création à Détroit en 1963 et à Broadway le 16 janvier 1964. 

188

ELSA-HELLODOLLY-SAMUEL-FINAL3-page-001

L’Histoire...


Acte I : Par un beau matin de l’été 1898, Dolly Gallagher, veuve Lévi,  » marieuse  » de son état, quitte New York pour se rendre à Yonkers afin d’y rencontrer le richissisme marchand de grains Horace Vandergelder qu’elle s’est mise en tête d’épouser. De son côté Horace Vandergelder explique à ses commis Cornelius Hackl et Barnaby Tucker pourquoi il a pris la décision, un peu folle peut-être, de convoler avec une jeune veuve, Irène Molloy, modiste de son état...

Se rendant compte que Cornelius n’est pas insensible aux charmes d’Irène, Dolly suggère aux commis d’inviter les deux modistes pour un souper à l’Harmonia Gardens, un des restaurants les plus chics de New York. N’osant pas avouer son manque d’argent, Cornelius veut renoncer à ce projet sous prétexte qu’il ne sait pas danser, ce qui donne à Dolly l’occasion de s’improviser professeur de danse. Tandis que Cornelius, maintenant plein d’enthousiasme, entraîne Irène voir le défilé dans la 14ème rue, Dolly, restée seule, interpelle son défunt mari pour lui expliquer sa résolution de prendre un nouvel époux, avant d’aller, elle aussi, rejoindre la Parade.

Acte II : 

Suite à une invraisemblable bousculade, tout le monde se retrouve au poste de police où Cornelius déclare son amour à Irène tandis que Horace se voit laissé à son triste sort par une Dolly plus triomphante que jamais. Le lendemain matin à Yonkers, abandonné par des commis et sa nièce, Horace se demande s’il n’a pas fait une nouvelle folie en laissant s’échapper cette femme tout compte fait merveilleuse qu’est Dolly. Mais celle-ci réapparaît fort opportunément pour reprendre une dernière fois son célèbre refrain « Hello Dolly! » qui, cette fois, se termine en duo.

hellodolly

♪ AIRS CÉLÈBRES 

Acte I :  Ouverture ;  » I Put My Hand In  » (« En un tour de main » par Dolly) ;  » It Takes a Woman  » (« Il faut une femme » par Horace et chœurs) ;  » Put On Your Sunday Clothes  » (« Mets ton plus beau costume » par Cornélius, Barnaby, Dolly et chœurs) ;  » Ribbons Down My Back  » (« Un chapeau avec des rubans » par Irène) ;  » Motherhood  » (« Vive l’Amérique » par Dolly, Irène et Minnie) ;  » Dancing  » (« La leçon de danse » par Dolly, Cornelius et Irène) ;  » Before The Parade Passes By  » (« La Parade » par Dolly et chœurs)

Acte II : » The Waiter’s Gallop  » (« Dans le vent » par Cornelius, Barnaby, Irène, Minnie) ;  » Hello, Dolly !  » (Dolly et chœurs) ;  » It Only Takes A Moment  » (« Il ne faut qu’un instant » par Cornelius, Irène et chœurs) ;  » So Long, Deary  » (« Sors ton p’tit mouchoir » par Dolly) :  » Hello Dolly !  » (reprise) ; Final (Horace, Dolly, chœurs)

(1) Entre parenthèses, le titre des airs de la version française créée par Annie Cordy et Jacques Mareuil.